À L'ORIGINE : LE CONSTAT D'UN MÉDECIN O.R.L

Médecin ORL en Ile de France depuis plus de trente ans, notre père a longtemps constaté qu’une grande majorité de ses patients presbyacousiques ne s'appareillaient pas, malgré leur gêne quotidienne et une indication d’appareillage auditif posée.

C’est en les questionnant qu’il a compris leur absence de motivation : coût des prothèses, déni psychologique dans bien des cas et peur de « faire vieux ».

Ces raisons unanimes ont, depuis, été mesurées à l’échelle nationale, alors même que la gêne auditive est le handicap qui touche le plus de français : 6 millions de personnes concernées et 15% d'entre elles sont appareillées.

L'ENVIE DE CHANGER LES CHOSES

Au début des années 2000, il fait part - à certains audioprothésistes qu’il rencontre dans le cadre de son activité - d’une idée simple : créer un appareil auditif intra auriculaire qui correspondrait, tant en termes de performance, de coût et d’esthétisme, aux besoins des patients presbyacousiques.
En effet, pour ces pertes auditives, liées au vieillissement naturel du système auditif, un appareil invisible intra auriculaire, doté d’une excellente courbe d’amplification préréglée, suffirait à apporter un véritable confort d’écoute. Par ailleurs, les matériaux nécessaires à la fabrication de ces prothèses auditives sont très abordables.

À son grand regret il constatera, dans la décennie qui va suivre que rien ne changera : les français ne s’appareillent toujours pas, le prix des prothèses pour les pertes auditives légères à modérées restent les mêmes que celles destinées aux pathologies bien plus sévères et 80% des ventes de prothèses traditionnelles sont des contours d’oreille, au détriment d’une exigence esthétique pourtant clairement identifiée.

NAISSANCE DE SERINITI : UNE SOCIÉTÉ FAMILIALE

Il fait part de son désarroi à ses enfants, Olivier et Géraldine, qui décident de créer cet appareil.

Pendant deux ans, aidés de l'expérience médicale de leur père, du savoir-faire technique d’un ingénieur malentendant et des conseils d’un audioprothésiste, ils compulsent 33 années de courbes audiométriques et synthétisent 7 programmes d’amplification qui correspondent à 88% des gênes auditives aujourd’hui constatées : ORISON est né.

Il sera fabriqué chez l’un des leaders mondiaux de la prothèse auditive, avec l’unique souci de ne faire aucune concession sur la qualité.

2016

ORISON est commercialisé sans ordonnance.
Il rencontre un succès immédiat en France.

2017

• Seriniti rejoint l’écosystème de la French Tech,
• Le succès d’ORISON s'étend à la Belgique, la Suisse et le Canada.

2018

• Seriniti est finaliste du Trophée Silver Night dans la catégorie Innovation Produit / R&D,
• La nouvelle version d’ORISON est commercialisée sans ordonnance.

• Consulter notre Foire aux Questions
• Consulter nos Témoignages Clients


Meilleures ventes