Foire Aux Questions

Foire Aux Questions

L'audition a un double rôle : 

  • La communication, par la parole et l'échange ; 
  • La vigilance et l'alerte, par une écoute permanente de notre environnement sonore. L'oreille n'est donc jamais au repos et commence à vieillir dès la naissance.

L'audition nécessite l'existence de sons. Un son est une onde qui se propage dans l'air sous forme de variations de pression. Elle se définit par 3 caractéristiques : 

  • L'amplitude : détermine si le son est faible ou fort. L'amplitude s'exprime en décibels (dB). Sur un audiogramme ORL, l'amplitude se situe sur l'axe des ordonnés ; 
  • La fréquence : détermine si le son est grave ou aigu. La fréquence s'exprime en Hertz (Hz). Sur un audiogramme ORL, la fréquence se situe sur l'axe des abscisses ; 
  • Le temps : il s'exprime en secondes. 

L'audition s'exerce par le système auditif, à travers 2 canaux : 

  • L'oreille, qui capte, analyse et transforme les sons en influx nerveux ; 
  • Le système nerveux central, qui interprète les sons.

L'oreille est un véritable amplificateur anatomique. Sa structure complexe abrite le récepteur auditif permettant de transformer les signaux électriques en influx nerveux. 

• Au niveau de l'oreille externe : le pavillon, grâce à ses replis et sa forme de cornet, capte et amplifie les ondes sonores qui sont ensuite guidées jusqu'au tympan par le conduit auditif. Le canal auditif est une cavité remplie d'air qui communique avec l'extérieur. 

• Au niveau de l'oreille moyenne : le tympan réagit aux variations de pression de l'onde sonore et les transmet aux osselets (marteau, enclume, étrier). Le rôle des osselets est d'amplifier mécaniquement les vibrations de la membrane du tympan et de les transmettre à la cochlée (organe de l'audition en forme d'escargot).

• Au niveau de l'oreille interne : les quelques 15 000 cellules ciliées réparties sur la base de la cochlée détectent les vibrations et génèrent l'influx nerveux acheminé vers le cerveau par le nerf auditif.

• Au niveau du système nerveux, le stimulus auditif active plusieurs aires cérébrales, dans les 2 hémisphères : ainsi, un mot entendu active la partie du cerveau qui l'entend et celle où il est compris. La capacité auditive ne compte que pour 10% dans la compréhension ! La cognition influence la manière dont nous entendons. En effet, l'essentiel du traitement de l'information est assuré par : 

  • Le traitement central de l'information, 
  • Les aptitudes cognitives du sujet (sa mémoire),
  • Les expériences de vie (comme son statut socio-économique).

--

Pour aller plus loin 

Mal du siècle, la presbyacousie est la perte auditive la plus courante en France et dans le monde. En France, la presbyacousie touche près de 6 millions de personnes. Habituellement décrite comme "la perte auditive liée à l'âge" car 85% des plus de 65 ans sont concernés, la presbyacousie n'est pourtant plus l'apanage des seniors. Alors que l'âge moyen de sa survenue s'est réduit d'une décennie - passant de 70 à 62 ans - de nombreuses études soulignent que le quart des moins de 30 ans est concerné par une baisse auditive supérieure à 20dB et qu'un adolescent sur cinq souffre d'acouphènes en permanence. 

La presbyacousie est la baisse de l'acuité auditive liée au vieillissement naturel du système auditif. Elle touche tout le monde, à partir de la soixantaine et concerne 90% des problèmes auditifs actuels. 

Progressive, elle se manifeste dans le temps c'est pourquoi il peut être difficile, pour le sujet, de s'en rendre compte par lui-même : 42% des presbyacousiques consultent un ORL sous la pression de leurs proches. La presbyacousie est également bilatérale et symétrique : l'atteinte auditive est la même, sur les deux oreilles, sauf cas particulier pouvant entrainer une atteinte plus prononcée à droite ou à gauche. Enfin, la presbyacousie porte principalement sur les fréquences aiguës (2000Hz à 8000Hz), pour 2 raisons principales :

  • Sur le plan de l'évolution des espèces, les fréquences aiguës ont été bâties en très peu de temps et sont donc fragiles ;  
  • Sur le plan anatomique, les fréquences aiguës sont situées sur un endroit restreint, à la base de la cochlée (organe de l'audition ressemblant à un escargot) et sont donc en première ligne face aux agressions sonores et/ou pressionnelles.

Indispensables à la bonne compréhension des mots, les fréquences aiguës portent les voix des femmes et des enfants, transmettent l'énergie des consonnes sifflantes ou fricatives (f, s, t). Ainsi, les hommes sont les premiers gênés par la presbyacousie et font souvent répéter leur entourage. De manière générale, la presbyacousie entraine une confusion entre les mots ("pain" et "bain" par exemple) ainsi qu'une mauvaise compréhension des consonnes sifflantes ou fricatives. Les personnes concernées ont des difficultés à comprendre les conversations dans un environnement bruyant ou avec un brouhaha ambiant (restaurant, réunion professionnelle ou familiale, open-space) ; des difficultés pour suivre les échanges à la télévision, à la radio, au théâtre ou au cinéma. Si ces personnes ne se plaignent pas de mal entendre, elles soulignent cependant avoir des difficultés à "comprendre dans un environnement bruyant" et/ou "que la jeunesse n'articule plus". En fin de journée, elles éprouvent une fatigue accrue, car l'effort fourni pour comprendre et ne pas faire répéter - particulièrement au travail, où l'image de soi et de sa productivité prime - est conséquent. Au travail, la presbyacousie constitue l'un des premiers facteurs impactant le bien-être des salariés. 

L'audiogramme d'une presbyacousie montre une baisse de l'acuité auditive sur les fréquences aiguës, tandis que les fréquences moyennes et graves sont relativement bien conservées. Si l'intensité de cette baisse auditive varie d'une personne à l'autre, la courbe audiométrique, elle, reste similaire, traduisant la possibilité d'un appareillage auditif pré-configuré. Lorsque la perte auditive atteint 30dB, la gêne est manifeste. À partir de ce seuil, le médecin posera une indication d'appareillage auditif, qui pourra être bilatéral (sur les deux oreilles) ou unilatéral (sur une seule oreille).

• Audiogramme ORL d'une perte auditive presbyacousique chez un patient de 83 ans. La perte auditive étant supérieure à 30dB à droite comme à gauche, la recommandation porte sur un appareillage auditif bilatéral. Il pourra s'agir d'un appareil auditif de type contour d'oreille ou d'un appareil auditif de type intra-auriculaire, selon les préférences du sujet, les deux types convenant parfaitement pour appareiller une presbyacousie. 

• Audiogramme ORL d'une perte auditive presbyacousique chez une patiente de 69 ans. La perte auditive étant supérieure à 30dB à droite comme à gauche, l'appareillage auditif bilatéral est recommandé. Il pourra s'agir d'un appareil auditif de type contour d'oreille ou d'un appareil auditif de type intra-auriculaire selon les préférences du sujet, les deux types convenant parfaitement. 

• Audiogramme ORL d'une presbyacousie chez une patiente de 84 ans. La perte auditive étant inférieure à 30dB à gauche (max. 25dB sur la fréquence 8000Hz), la recommandation porte sur un appareillage auditif unilatéral droit. Les deux types d'appareil auditif - contour d'oreille et intra-auriculaire - conviennent parfaitement et le choix est laissé au patient. 

• Audiogramme ORL d'une perte auditive presbyacousie chez une patiente de 67 ans. La perte auditive étant égale à 30dB à gauche, la recommandation peut porter sur un appareillage bilatéral ou sur un appareillage unilatéral droit, selon le ressenti de la patiente. Les deux types d'appareillage auditif - contour d'oreille et intra-auriculaire - conviennent parfaitement pour compenser la presbyacousie. 

• Audiogramme ORL d'une presbyacousie chez un patient de 78 ans. La perte auditive étant supérieure à 30dB à droite comme à gauche, l'indication d'appareillage bilatéral est posée. Un appareil auditif de type contour d'oreille convient, tout comme un appareil auditif de type intra-auriculaire.

• Audiogramme ORL d'une presbyacousie chez un patient de 55 ans. La perte auditive étant supérieure à 30dB à droite comme à gauche, l'indication d'appareillage auditif bilatéral est posée. Les deux types d'appareillage auditif - contour d'oreille et intra-auriculaire - conviennent parfaitement, le choix doit être laissé au sujet. 

De manière générale, une perte auditive presbyacousique est synthétisée de la manière suivante, par les professionnels du secteur : 

L'audiogramme d'une presbyacousie est donc typique, témoignant de la possibilité d'un appareil auditif spécialement conçu pour compenser les fréquences lésées, grâce à une pré-configuration spécifique. C'est ce que permettent les appareils auditifs AZUR et ORISON. 

--

Pour aller plus loin : 

Contrairement à l'oeil, qui se repose dès que la paupière se ferme, l'oreille fonctionne de jour comme de nuit et commence à vieillir dès la naissance. L'audition s'exerce par l'oreille et le système nerveux central : nous naissons avec un contingent de 15 000 cellules ciliées qui assurent la transformation de la vibration sonore en message nerveux, que le cerveau interprète. Ces cellules sont sensibles aux agressions sonores et pressionnelles. Lorsqu'elles sont détruites, elles ne repoussent pas : la baisse de l'acuité auditive est alors irrévocable. Pour prévenir la presbyacousie, il faut donc comprendre les différents types d'agressions et s'en protéger. 

• Les agressions sonores

Nous évoluons dans un monde où les nuisances sonores sont généralisées, qu'elles soient de notre fait (casque audio, bricolage à la maison, discothèque) ou non (travaux sur la voie publique, trafic routier, aéroport) : 7 millions de français vivent dans des zones de bruit excessif et 2 millions sont exposés à des risques sonores dans leur cadre professionnel. Le bruit fait partie intégrante de notre quotidien et nos oreilles sont donc, à chaque instant, soumises à rude épreuve. 

Chez les jeunes, l'utilisation du format MP3 est fortement corrélée à la recrudescence des surdités précoces, traumato-sonores. Ce format, conçu pour alléger le poids des fichiers, utilise des modifications drastiques du signal sonore, dont la principale consiste à réaliser une compression dynamique c'est à dire à relever les sons de niveau faible et abaisser ceux de niveau fort. Le son ainsi nivelé n'a plus de contraste, avec une double conséquence : 

  • L'augmentation du volume, pour retrouver l'illusion de relief sonore ; 
  • L'augmentation du nombre de fichiers musicaux stockés dans notre poche, en d'autres termes, la mise à disposition d'une surabondance de musiques qui nous pousse à prolonger la durée d'écoute, à fort volume, avec un casque audio. 

• Les agressions pressionnelles

D'autres types d'agressions peuvent impacter précocement notre santé auditive. C'est le cas des agressions pressionnelles, qui peuvent être cumulées aux agressions sonores et que l'on retrouve dans la pratique de certains sports ou loisirs tels que la plongée, les sports de combat, la chasse, le tir, la moto par exemples. 

• Autres facteurs portant atteinte à une bonne audition

Certains médicaments ont également un effet ototoxique, particulièrement en cas d'insuffisance rénale. C'est le cas des aminosides à partir d'un certain seuil, de l'aspirine, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, de la cisplatine et de certains anti-paludéens. Enfin d'autres facteurs peuvent être cause de baisse auditive et nombre d'entre eux sont des maux modernes : diabète, obésité, mauvaise hygiène alimentaire, tabac

• Prévenir la perte auditive liée à l'âge ou presbyacousie

Pour conserver une bonne audition le plus longtemps possible, il est donc indispensable de protéger ses oreilles, tout au long de la vie. Il est ainsi recommandé d'avoir, toujours sur soi, des protections anti-bruit qui seront portées à la moindre sollicitation excessive. Lors de festivals, concerts ou autres lieux de fortes expositions sonores, on ajoutera également des moments de repos auditif (30 minutes à 1 heure dans les espaces dédiés). 

Pour les amoureux de musique, privilégier les formats en Haute Définition, il ne sera ainsi pas nécessaire d'augmenter le volume. Enfin, l'utilisation d'un casque audio doit être limitée à 30 minutes en continu. 

Pour les plongeurs bouteille, bannir la manoeuvre de Valsalva, dont les coups de boutoir à répétition majorent la perte auditive sur la fréquence des 6000Hz et privilégier les méthodes de compensations douces (Frenzel ou Béance Tubaire Volontaire), a-traumatiques pour l'audition. Ces dernières sont enseignées par les moniteurs fédéraux mais il est fréquent qu'un plongeur expérimenté soit naturellement passé en Frenzel avec les années. 

Pour les loisirs comme la chasse et le tir, des protections auditives sont recommandées et, le plus souvent, fournies. Pour les motards, de nombreuses protections spécifiques peuvent être achetées dans les magasins spécialisés. 

Enfin, de manière générale, il est recommandé d'adopter une hygiène alimentaire saine. Pour toutes les cellules du corps comme pour celles de l'audition, un régime alimentaire riche en anti-oxydants prévient le vieillissement. Ainsi, vin rouge, fruits rouges, petits poissons bleus, graines de lin, de chanvre, curcuma et poivre noir, curry, cumin, régime alimentaire méditerranéen et spiruline sont des bons exemples d'aliments permettant de prévenir l'action du temps et de rester en forme le plus longtemps possible. 

--

Pour aller plus loin : 

Le stimulus auditif active plusieurs aires cérébrales, dans les deux hémisphères : la partie du cerveau qui l'entend et celle où il est compris. La baisse de l'acuité auditive entraine un appauvrissement du stimulus auditif transmis au système nerveux et, de ce fait, une stimulation corticale insuffisante, avec une triple conséquence : 

  • Une baisse du volume du cortex auditif primaire, 
  • Une baisse de l'activité neuronale dans les zones concernées, 
  • Une baisse de l'activité neuronale dans d'autres zones sous corticales. 

Pour compenser, le cerveau active des circuits collatéraux : 

  • Augmentation des processus cognitifs du sujet (concentration pour entendre), 
  • Augmentation des ressources mentales, 
  • Augmentation de la fatigue, 
  • Baisse de l'attention disponible pour d'autres activités. 

Au niveau microscopique, la photo A ci-dessous montre des couches corticales normales, chez un individu disposant d'une audition normale. 

La photo B montre le détail d'un neurone normal, chez un individu disposant d'une bonne audition. Le neurone est composé de branches et de dendrites, créant une arborescence (photo B1), éléments clés de l'échange de l'information entre les neurones et de la plasticité du système nerveux. 

La photo C montre qu'après un dommage auditif ou avec le vieillissement naturel du système auditif (presbyacousie), les neurones réduisent l'arbre dendritique et un grand nombre d'épines sont alors perdues (photo C1).

Ainsi, dans un cercle vicieux, la perte auditive entraine des changements fonctionnels au niveau cérébral qui, eux-mêmes, renforcent la dégradation de l'acuité auditive, majorant le risque de déclin cognitif. Quelques chiffres sur la perte auditive non appareillée et les risques de démence : 

  • Les personnes présentant une perte auditive non appareillée ont 24% de risques en plus de souffrir d'une diminution des compétences cognitives telles que concentration, mémoire et capacité de planification ; 
  • La perte auditive est liée à une probabilité 3 fois supérieure de risque de démence ; 
  • 3 personnes sur 4 atteintes de démence présentent également une perte auditive ; 
  • Plus une audition est fragile, plus elle est liée à des niveaux grands d'atteinte cognitive ; 
  • Une perte auditive légère, modérée ou sévère est associée à un risque de déclin cognitif respectivement 2, 3 et 5 fois plus grand que chez les personnes ne présentant aucun trouble de l'audition ; 
  • La perte auditive bilatérale est associée à une augmentation du risque de démence de 43%.

Aujourd'hui, dans le monde : 

  • 360 millions de personnes de plus de 65 ans souffrent d'une perte auditive, soit 33% de la population mondiale ; 
  • 47 millions de personnes de plus de 65 ans souffrent de démence, soit 10% de la population mondiale. 

Et demain ? En 2050, 720 millions de personnes dans le monde souffriront de perte auditive et 131 millions de démence. L'appareillage auditif est en enjeu de santé publique. 

--

Pour aller plus loin : 

La France compte 6 millions de malentendants, soit 10% de sa population. Lorsqu'on évoque les troubles auditifs, il est fondamental de distinguer la presbyacousie du handicap auditif. La première concerne 88% de la population de malentendants tandis que le handicap auditif touche 12% de cette population, soit un peu plus de 700 000 français qui pratiquent la Langue des Signes et la lecture labiale. Parmi les personnes en situation de handicap auditif, on distingue :

  • Les personnes atteintes de surdité sévère (toute perte auditive comprise entre 80dB et 90dB). Elles représentent 9% des personnes en situation de handicap auditif ; 
  • Les personnes atteintes de surdité profonde (toute perte auditive supérieure à 90dB). Elles représentent environ 3% des personnes en situation de handicap auditif. 

Le pourcentage de personnes appareillées varie en fonction de l'intensité de la perte auditive et de la possibilité - ou non - d'appareiller cette perte auditive. Ainsi : 

  • Les surdités profondes ne sont pas appareillables, les individus concernés parlent la Langue des Signes ; 
  • Les surdités sévères sont appareillables et 90% des individus concernés sont appareillés, au terme d'un parcours de soins long et réglementé. Sans cet appareillage auditif, ils n'auraient pas été en mesure d'acquérir le langage ni de se socialiser. Ils sont nombreux à pratiquer également la Langue des Signes voire la lecture labiale. Pour ces personnes, l'appareillage auditif est indispensable ; 
  • Les pertes auditives légères à modérées, presbyacousiques, sont appareillablesPourtant, seulement 25% des personnes concernées portent un appareil auditif, soit 1 personne sur 4. Les presbyacousiques sont directement concernés par les risques du non appareillage, car ils sont les seuls à le refuser massivement, assimilant leur trouble auditif à une simple gêne et ne désirant pas, alors, d'une solution lourde, visible ou onéreuse, pour compenser cet inconfort. 

Pour les personnes en situation de handicap auditif, le parcours de soins vers l'appareillage auditif est long et réglementé. La première étape est de déceler le handicap : la surdité n'est pas la raison à laquelle on pense prioritairement lorsque l'enfant est isolé, parle peu, ne comprend pas. De nombreux médecins sont consultés. L'un d'eux s'aperçoit alors que le problème est auditif et oriente les parents vers un ORL, qui confirmera le handicap. Si la gêne est appareillable, le patient sera ensuite orienté vers un audioprothésiste. 

"La surdité a commencé à la naissance, j'ai grandi dans un milieu entendant alors que je ne percevais pas les sons correctement. J'ai été traitée en psy alors que j'étais malentendante. J'ai perdu l'oreille gauche à 4 ans et, avec ma mère, j'utilisais un code très personnel pour communiquer. C'est seulement à l'âge de 28 ans qu'un psychiatre a eu des doutes sur certains comportements que j'avais, qui pouvaient être la conséquence d'une surdité et/ou d'une maladie neurologique. Je n'ai pu acheter mes appareils auditifs qu'à l'âge de 45 ans. C'est à cet âge que la maladie neurologique a été découverte : myopathie mitochondriale de type SKK."

La seconde étape est l'appareillage auditif du malentendant (contour d'oreille obligatoire) ainsi qu'aux réglages des appareils auditifs. Les réglages et leur suivi, dans le temps, pour ce type de surdité, sont indispensables : il s'agit d'individus qui vont apprendre ou ré-apprendre à entendre, avec des appareils auditifs. L'ensemble des sons est différent et le travail d'un audioprothésiste est de faire en sorte que ces derniers soient le plus agréable possible pour le déficient de l'ouïe appareillé. C'est un travail long et délicat, garant de la bonne qualité de vie de la personne malentendante. 

"Avec mes prothèses auditives, ce que j'entends est métallique et déformé, désagréable. Sans appareil, j'entends un peu ce que j'entendais avant mes problèmes auditifs, mais il me manque les fréquences extrêmes."

--

"Je n'ai jamais vraiment entendu la musique sans appareil auditif. Je sais que les sons sont différents, mais je ne peux pas établir de comparaison personnelle." 

--

"Écouter de la musique avec mes appareils auditifs est horrible, impossible à supporter. J'aimais beaucoup la musique avant, je faisais partie d'une chorale. Je suis aujourd'hui incapable de reconnaitre un morceau ou une chanson et le son musical est devenu un supplice."

--

"Je suis sourd profond avec acouphènes et vertiges, suite à des explosions d'obus et de grenades subies le 18 Janvier 1959 et une blessure du crâne le 9 Novembre 1960. Ma perception de la musique est totalement différente de ce qu'elle était avant cette date. Très pénible existence depuis ces handicapantes atteintes qui sont lourdes à supporter."

Le parcours de soins et l'offre d'appareillage auditif des presbyacousiques sont, aujourd'hui, les mêmes que ceux proposés aux personnes en situation de handicap : 

  • Un parcours long et réglementé ; 
  • Un appareillage auditif de type contour d'oreille proposé dans 80% des cas alors que l'utilisateur a le choix ; 
  • Un service de suivi sur 4 ans, peu voire pas utilisé par les personnes concernées.

Seule la prise en charge diffère : excellente pour les personnes en situation de handicap auditif, elle est très faible pour les français presbyacousiques.

En conséquence, les presbyacousiques rejettent le parcours de soins ou l'acceptent jusqu'à un certain point : le parcours vers l'appareillage auditif compte de nombreux abandons à différentes étapes. 

Les personnes en situation de handicap auditif - un peu plus de 700 000 en France - parlent la Langue des Signes et pratiquent - pour beaucoup - la lecture labiale. Leur perte auditive est telle que sans appareillage, elles ne pourraient pas se socialiser. Leur handicap doit d'abord être décelé et nécessite ensuite - quand cela est possible - un appareillage auditif lourd (pouvant aller jusqu'à l'implant cochléaire), avec de nombreux réglages et ajustements, sur des courbes audiométriques atypiques. L'importance de ces pertes auditives (supérieures à 80dB) et l'unicité de ces courbes audiométriques rendent :

  • L'appareillage pré-réglé impossible pour ces individus, le sur-mesure est une nécessité ;
  • Le suivi dans le temps et l'ajustement des réglages des prothèses auditives, indispensables. Apprendre ou ré-apprendre à entendre exige un ajustement régulier en fonction des ressentis de l'utilisateur et des possibilités techniques de la prothèse auditive. 

AZUR et ORISON sont des aides auditives dont la pré-configuration a été pensée pour compenser exclusivement la presbyacousie, qui est une perte auditive classique, sur des fréquences spécifiques. AZUR et ORISON compensent la gêne auditive légère à modérée, inférieure à 80dB, c'est à dire toutes les gênes auditives qui ne relèvent pas du handicap auditif. Dans les faits, une personne concernée par un handicap auditif ne verrait aucune différence en portant AZUR ou ORISON, alors que toute personne presbyacousique y trouverait un confort d'écoute immédiat. 

• Avec un audiogramme ORL

Si vous disposez d'un audiogramme réalisé par un médecin ORL, assurez-vous que votre courbe audiométrique, à droite comme à gauche, se situe dans l'espace vert ci-dessous. Pour cela, reportez simplement les abscisses et les ordonnées de votre courbe audiométrique sur le graphique ci-dessous. L'espace vert délimite toutes les pertes auditives compensées par les aides auditives pré-configurées AZUR (mini contour d'oreille rechargeable) et ORISON (intra-auriculaire invisible).

• Sans audiogramme ORL

Si vous ne disposez pas d'audiogramme, essayez l'une ou l'autre, selon votre préférence (intra-auriculaire ou mini contour d'oreille). AZUR et ORISON sont en vente libre et "Satisfait ou Remboursé" pendant 20 jours. 

SERINITI met en place l'offre "Satisfait ou Remboursé 20 jours" pour tous les achats d'appareils auditifs réalisés sur le site www.seriniti.fr ou par correspondance, directement auprès de SERINITI. En conséquence, si - pour une raison ou pour une autre - AZUR ou ORISON ne vous convenait pas, vous avez 20 jours pour nous retourner votre appareil auditif, dans sa boîte d'origine, avec l'ensemble des accessoires et composants, conformément à nos Conditions Générales de Ventes. À réception, votre commande sera envoyée au service Technique pour en vérifier le parfait fonctionnement et vous sera remboursée sous 3 à 5 jours.

Non. Nos appareils auditifs (AZUR comme ORISON) sont en vente libre, leur acquisition ne nécessite donc aucune ordonnance et vous n'avez aucune obligation de consulter un médecin ORL avant d'acheter AZUR ou ORISON. Nous vous recommandons toutefois de consulter un médecin si vous vous trouvez dans l'une des situations suivantes : 

  • Votre gêne auditive s'est manifestée soudainement, 
  • Votre gêne auditive se manifeste par intermittence, 
  • Votre gêne auditive ne concerne qu'une seule oreille, 
  • Votre gêne auditive s'accompagne de violents maux de tête voire de vertiges.

Tout simplement parce que la morphologie du conduit auditif l'exige, pour un plus grand confort à l'utilisation. Chaque appareil auditif respecte la coudure du canal de l'oreille à laquelle il est destiné. Les codes internationaux en la matière sont les suivants : 

  • Red (Rouge) : Right, pour l'oreille droite ; 
  • Bleu pour l'oreille gauche. 

Non. Vous pouvez tout à fait opter pour un appareillage auditif unilatéral. Plusieurs éléments sont à considérer, pour répondre à cette question :

  • La perte auditive,
  • Les besoins de l'utilisateur,
  • Le type d'appareil auditif.

D'autre part, il faut garder en tête que le rôle d'un appareil auditif est d'amplifier le stimulus sonore amoindri par la baisse de l'audition, afin que ce dernier reste suffisamment fort pour stimuler le système nerveux central. Cette stimulation peut venir de l'oreille droite ou de l'oreille gauche, cela est indifférent. L'appareillage auditif, unilatéral ou bilatéral, porte davantage sur le confort de l'utilisateur. 

• La perte auditive

La presbyacousie est bilatérale et symétrique, cela signifie qu'elle touche les 2 oreilles, de la même façon. Ainsi, l'appareillage auditif bilatéral est naturellement recommandé. De manière générale, on considère que l'appareillage auditif est recommandé à partir d'une perte auditive de 30dB. Le corps n'étant jamais symétrique dans la réalité, il n'est pas rare qu'une oreille ait une perte auditive égale ou supérieure à 30dB et l'autre oreille, non. Dans ce cas, l'appareillage auditif unilatéral (sur une seule oreille), suffit et devra être fait sur l'oreille ayant la perte auditive la plus importante (égale ou supérieure à 30dB). Si vous ne disposez pas d'audiogramme ORL, l'oreille concernée est généralement celle que vous ne "tendez pas" lorsqu'on vous parle, misant inconsciemment sur l'autre. 

• Les besoins de l'utilisateur

L'appareillage auditif unilatéral suffit également si la gêne auditive est naissante (on parle de primo-presbyacousie), ponctuelle (devant la télévision, au restaurant, entre amis) et que vous n'envisagez d'utiliser ORISON que dans ces moments là, pour commencer. D'autre part, si vous rejetez fermement l'appareillage auditif, nous vous recommandons d'optez pour un appareillage unilatéral, même avec un port ponctuel, l'idéal étant de s'habituer progressivement à l'amplification d'une aide auditive. 

• Le type d'appareil auditif

La possibilité d'un appareillage auditif unilatéral est réelle avec un appareil de type intra auriculaire (comme ORISON), moins avec un contour d'oreille (comme AZUR). En effet, un appareil auditif intra-auriculaire, par sa position, utilise les capacités naturelles de l'oreille, amplificateur anatomique. Ainsi, grâce à l'utilisation du pavillon et la proximité tympanique, ORISON restitue sans délai les sons amplifiés : cela signifie qu'il n'y a pas de décalage entre l'oreille appareillée et celle qui ne l'est pas, ce qui permet un confort auditif conséquent, même avec un appareillage unilatéral. 

• Vous disposez d'un audiogramme réalisé par un médecin ORL

L'audiogramme montre la perte auditive sur chaque oreille. Cette perte auditive est exprimée par un point qui met en relation (abscisse, ordonné) fréquence et amplitude. L'ensemble des points forme la courbe audiométrique. Sur un audiogramme, l'oreille droite est à gauche et l'oreille gauche est à droite, telles que les oreilles apparaissent face au médecin qui fait passer l'audiogramme. Choisissez d'appareiller l'oreille sur laquelle votre audiogramme montre une perte auditive égale ou supérieure à 30dB.

• Vous ne disposez pas d'audiogramme ORL

AZUR et ORISON étant en vente libre, il est tout à fait possible que vous ne disposiez pas d'audiogramme ORL. Dans ce cas, essayez l'une ou l'autre, selon votre préférence (mini contour d'oreille rechargeable ou intra-auriculaire invisible). AZUR et ORISON sont "Satisfait ou Remboursé" pendant 20 jours. Si vous optez pour un appareillage unilatéral, privilégiez : 

  • L'oreille que vous ne "tendez pas" lorsqu'on vous parle, c'est à dire celle sur laquelle, inconsciemment, vous ne misez pas ; 
  • Si vous avez des acouphènes sur une oreille, appareillez cette oreille. On considère en effet que l'appareillage auditif, en amplifiant les voix, à tendance à masquer naturellement les acouphènes. 

--

Pour aller plus loin : 

Non. C'est une question qui nous est régulièrement posée et qui ne cesse de nous surprendre. Elle témoigne d'une mauvaise information sur les troubles auditifs. Le vieillissement du système auditif est lié à la destruction des cellules ciliées de l'oreille. Contrairement à l'oeil, qui se repose près du tiers de notre vie (dès que la paupière se ferme), l'oreille n'est jamais au repos et commence à vieillir dès la naissance. Le bruit, les agressions sonores répétées, la pratique de certains sports pouvant causer des traumatismes sonores et/ou pressionnels, la prise de certains médicaments, une mauvaise hygiène de vie (alimentation, tabac) sont les principales causes au vieillissement de l'oreille et l'apparition d'une perte auditive. Pour préserver votre capital auditif, il est fondamental de vous protéger du bruit et d'adopter un régime alimentaire sain. Un appareil auditif n'a pas pour vocation d'empêcher le vieillissement de l'oreille et de prévenir la perte auditive, mais d'apporter un confort d'écoute lorsque la gêne est là. 

--

Pour aller plus loin : 

Dans l'appareillage auditif de la presbyacousie, l'utilisateur a le choix entre un appareil auditif intra auriculaire (comme ORISON) et un appareil auditif contour d'oreille (comme AZUR). Pour lui permettre un choix éclairé, nous avons rédigé un article complet sur le sujet, disponible ici : Intra-conduit VS Contour d'oreille

-- 

Pour aller plus loin

Il n'existe aucune contre-indication au port d'un appareil auditif intra-auriculaire comme l'est ORISON. Il peut, en revanche, exister des impossibilités : 

  • Si le conduit auditif est très petit, Orison assurera parfaitement son rôle néanmoins il pourrait "dépasser" sensiblement de l'oreille et être visible. Ainsi, bien que le confort d'écoute sera là, le résultat sera inesthétique : nous orientons préférentiellement les personnes avec de très petits conduits auditifs sur des appareils de type contour d'oreille comme AZUR ; 
  • Si le conduit auditif est très grand, aucune taille d'embout (S, M ou L) ni aucun type (CONE ou TULIPE) n'assurera l'occlusion du conduit auditif. Ainsi, même si l'appareil sera parfaitement invisible dans l'oreille, il sifflera en permanence car l'embout ne jouera pas son rôle. Nous orientons les personnes ayant des conduits auditifs particulièrement grands à s'orienter sur des intra conduits réalisés sur-mesure (moulage du conduit auditif) par un audioprothésiste.

Le nombre de personnes concernées (très petits conduits auditifs ou très grands conduits auditifs) est relativement faible : depuis 2016, nous n'avons rencontré qu'une dizaine d'individus dans l'une ou l'autre de ces situations. 

Oui. Par sa position intra-conduit, ORISON utilise l'oreille. Composée du pavillon, qui capte et spatialise les sons grâce à sa forme d'entonnoir et ses replis et du conduit auditif, qui les guide au tympan, l'oreille est l'amplificateur naturel le plus performant qui soit. Glissée dans le conduit auditif, l'aide auditive ORISON utilise donc l'oreille, ce qui lui permet : 

  • De localiser les sons dans l'espace, 
  • De restituer les sons de manière naturelle, 
  • Des restituer les sons sans délai, 
  • De bénéficier d'un champ spatial de 180° pour un appareillage unilatéral et 360° pour un appareillage bilatéral. 

Oui si elle est portée comme nous la commercialisons : en appareillage bilatéral (un appareil auditif sur chaque oreille). 

Un appareil auditif pré-réglé est communément appelé "amplificateur de sons" ou "assistant d'écoute" tandis qu'un appareil auditif réglé par l'audioprothésiste sur la courbe audiométrique du patient est communément appelé "appareil auditif""aide auditive", "prothèse auditive" ou "audioprothèse". Quels sont réellement les points communs et les différences entre ces 2 types d'appareils auditifs ? 

Point commun : leur nature

Pré-réglé ou sur-mesure, un appareil auditif est, par nature même, un amplificateur de sons ! En effet, nous l'avons évoqué précédemment, lorsque les cellules ciliées de l'oreille sont détruites, elles ne repoussent pas et l'unique solution qui s'offre au sujet malentendant est l'appareillage auditif. À ce jour, l'appareillage auditif n'intègre aucune intelligence artificielle et ne fait pas repousser les cellules ciliées détruites : quel que soit son prix, l'appareillage auditif est une solution acoustique imparfaite (on ne retrouvera jamais l'audition de ses vertes années, d'où l'intérêt de prendre soin de son audition), qui amplifie les sons sur différentes fréquences. 

Point commun : leur dénomination

L'Agence Nationale de la Santé et du Médicament (ANSM) précise que les termes tels que "assistant d'écoute", "amplificateur de sons""appareil auditif""aide auditive""prothèse auditive""assistant auditif" ou bien encore "prothèse auditive externe" ne décrivent pas la destination du produit et n'interfèrent pas dans son statut réglementaire. Pré-réglé ou non, vendu en ligne ou chez un audioprothésiste, un "amplificateur de sons" est donc bien une "aide auditive", une "prothèse auditive", une "audioprothèse" ou bien encore un "appareil auditif"

Point commun : leur pré-configuration

Toutes les prothèses auditives, pré-réglées ou non, disposent d'un certain nombre de canaux de fréquences préconfigurés d'office par le fabricant, sur lesquels reposent les automatismes intrinsèques de la prothèse auditive. Dans le cas d'un appareil auditif comme AZUR ou ORISON, la pré-configuration a été réalisée en amont par des médecins, afin de compenser les fréquences lésées avec le vieillissement naturel de l'oreille (presbyacousie). Dans le cas d'un appareil auditif commercialisé chez un audioprothésiste, certains canaux de fréquences (3, 6, 9 ou plus) sont laissés libres au vendeur, afin d'ajuster les réglages sur l'audiogramme du patient. 

Points communs : leurs caractéristiques techniques et leurs composants électroniques

Nombre de canaux de fréquences, processeur numérique HD, traitement intelligent du signal sonore, réduction du bruit ambiant : les appareils auditifs AZUR et ORISON disposent de caractéristiques techniques similaires à ceux de prothèses auditives bien plus onéreuses. Ils disposent également de la norme CE, gage de qualité sur un marché où l'offre commence à moins de 10€ pour grimper jusqu'à plus de 5 000€.

Différence : les personnes auxquelles ils s'adressent

Les appareils auditifs pré-configurés, comme AZUR et ORISON, s'adressent exclusivement aux personnes presbyacousiques, c'est à dire aux personnes qui, avec le temps, éprouvent une gêne auditive quotidienne, ponctuelle ou continue, particulièrement dans les environnements bruyants ou devant la télévision. Ces personnes ont besoin d'un appareil auditif simple à utiliser, avec un pré-réglage fin sur les fréquences lésées, ainsi qu'une réduction conséquente du bruit ambiant, pour retrouver un confort d'écoute immédiat. Une personne en situation de handicap auditif (pratiquant la Langue des Signes et/ou la lecture labiale) ne ressentira aucune différence en portant AZUR ou ORISON : elle a besoin d'une amplification bien plus conséquente, sur un audiogramme atypique ainsi qu'un suivi régulier dans le temps lui permettant de s'adapter à son appareillage auditif mais également de l'ajuster à ses ressentis. Ainsi, si l'appareillage pré-réglé s'adresse aux individus éprouvant une simple gêne auditive, l'appareillage auditif sur-mesure s'adresse davantage à celles et ceux qui ne pourraient pas se socialiser sans appareil auditif (90% d'entre eux sont appareiller). 

Différence : le prix

En Septembre 2015, l'UFC Que Choisir publiait une étude intitulée "Audioprothèses, un marché verrouillé au détriment des malentendants" (consultable ici), dans laquelle il est souligné que la prestation de suivi, sur 4 ou 5 ans, représente 40% du montant total du devis de l'appareillage auditif traditionnel. Si cette prestation est indispensable pour une personne en situation de handicap auditif, elle ne l'est pas pour une personne presbyacousique : cette même étude souligne que peu d'utilisateurs presbyacousiques font usage de leur suivi, pour diverses raisons (ne portent pas leur prothèse auditive, ne ressentent pas le besoin d'un suivi, l'audioprothésiste a fermé boutique, l'utilisateur est décédé, etc.) Un appareil auditif pré-réglé comme AZUR ou ORISON est vendu sans service de suivi, misant sur la parfaite autonomie de l'utilisateur. 

Différence : le réglage

Alors qu'un appareil auditif pré-configuré dispose d'un réglage spécifiquement conçu pour compenser la presbyacousie et convient, de ce fait, à des millions d'individus en France et dans le monde, une prothèse auditive sur-mesure est, par définition, ajustée sur la courbe audiométrique du déficient prothétique appareillé et ne peut, en conséquence, convenir qu'à ce dernier. 

Différence : le réseau de distribution

Disponible sans ordonnance, un appareil auditif pré-réglé peut être commercialisé partout (internet, pharmaciens si l'amplification maximale est limitée à 20dB, opticiens, grandes surfaces, magasins d'électroniques, enseignes paramédicales, etc.). Un appareil auditif sur-mesure, en revanche, ne peut être délivré que sur une prescription médicale pour être pris en charge par la Sécurité Sociale et ne peut être vendu et ajusté que par un audioprothésiste. 

--

Pour aller plus loin  :

Le coût de production d'un appareil auditif est relativement bas. En règle générale, le coût des matières premières et composants avoisine les 50€ par unité ; le coût final de production se situe entre 80€ et 250€ selon les fonctionnalités de l'appareil. Tout au long de la chaîne de revente (fabricant, grossiste, audioprothésiste, consommateur final), le prix subit des hausses. Pour un appareil auditif sur-mesure moyen de gamme vendu 1 550€ par oreille au consommateur final (appareil qui représentait 80% des ventes d'appareils auditifs en 2015), le prix final est 5 fois plus cher que le coût de production. 

Ci-dessous : décomposition du prix de vente d'une audioprothése. Source : UFC Que Choisir, à partir des données Alcimed, Santéclair, Audika, Amplifon.

Différences de prix entre un appareil auditif sur-mesure et un appareil auditif pré-réglé tel qu'Orison : 

Composition du prix de vente d'un appareil auditif sur-mesureComposition du prix de vente d'un appareil auditif pré-réglé (AZUR / ORISON)
Avant l'achat
  • Consultation médicale
L'appareillage auditif traditionnel devant faire l'objet d'une prescription médicale, le patient devra se rendre chez un médecin (ORL ou généraliste). Le tarif de la consultation est variable (secteur 1 ou secteur 2). Sur chaque consultation médicale, la sécurité sociale prend en charge 23€. 
À l'achat
  • Prix de l'appareil auditif + réglages de l'appareil + suivi sur 4 à 5 ans

Les prestations additionnelles de suivi sont estimées à 8 heures de main d'oeuvre sur 5 ans pour un appareillage auditif bilatéral. Elles représentent 40% du montant total de l'appareillage auditif et sont obligatoires pour ouvrir droit à une prise en charge par la sécurité sociale. 

  • Prix de l'appareil auditif Orison

--

Pour aller plus loin : 

Oui. Les appareils auditifs AZUR (mini contour d'oreille numérique rechargeable) et ORISON (intra-auriculaire numérique invisible) disposent des garanties légales de 2 ans couvrant les défauts de conformité et les vices cachés. Vous pouvez également - jusqu'à 60 jours après la date d'achat d'un appareillage auditif ORISON ou AZUR - souscrire une extension de garantie Sérénité (Sérénité 1.1 ou Sérénité 1.2).

• Au moment de votre achat sur www.seriniti.fr

À l'achat d'un appareillage auditif AZUR ou ORISON sur le présent site, vous pouvez ajouter dans votre panier l'une ou l'autre de nos extensions de garantie Sérénité. Le contrat d'adhésion sera alors joint à votre commande et l'extension de garantie choisie prendra effet à la date d'achat figurant sur votre facture globale (appareillage auditif ORISON ou AZUR + extension de garantie). 

• À réception de votre appareil auditif acheté sur www.seriniti.fr

À réception de votre appareillage auditif ORISON / AZUR acquis sur le présent site, vous aurez la possibilité de souscrire à l'une ou l'autre de nos extensions de garantie grâce à un formulaire joint à votre commande. Ce formulaire est également téléchargeable sur la fiche produit de chaque extension de garantie. À compter de la date d'achat figurant sur la facture de votre appareillage auditif, vous disposez de 60 jours pour souscrire à l'une de nos extensions de garantie. L'extension de garantie prendra effet à la date d'achat figurant sur la facture d'achat de l'extension de garantie. 

• Pour tout achat chez l'un de nos partenaires commerciaux

Pour tout achat d'un appareillage auditif ORISON / AZUR chez l'un de nos partenaires commerciaux, vous disposez de 60 jours à compter de la date d'achat figurant sur votre facture pour souscrire à l'une ou l'autre de nos extensions de garantie. L'extension de garantie prendra effet à la date d'achat figurant sur la facture de l'extension de garantie. 

Pour toute information complémentaire, contactez-nous

Non, l'aide auditive ORISON n'est pas rechargeable. 4 raisons à cela : 

  • La technologie rechargeable prend de la place. Elle est donc, à ce jour, principalement disponible sur les appareils auditifs de type contour d'oreille et intra conque. Nous souhaitons qu'ORISON reste petit et discret ; 
  • La technologie rechargeable n'est pas au point en terme d'autonomie. L'appareil auditif doit être rechargé chaque soir, quand une pile Rayovac Proline permet jusqu'à 6 jours d'autonomie d'une aide auditive ORISON ; 
  • La technologie rechargeable peut décroitre à l'utilisation et perdre 10% à 20% de sa capacité dès la première année d'utilisation ; 
  • La technologie rechargeable à un coût : nous ne souhaitons pas augmenter le prix de vente d'ORISON. 

Vous pouvez toutefois opter pour les piles rechargeables POWER ONE, que nous proposons ici.

Oui, AZUR est rechargeable. 2 raisons expliquent cela : 

  • L'aide auditive AZUR est, par sa nature (mini contour d'oreille) plus grosse qu'ORISON. Elle peut donc intégrer la technologie rechargeable, c'est pourquoi nous l'avons fait ; 
  • L'aide auditive AZUR a été spécialement conçue pour les personnes ayant une dextérité manuelle réduite, pour lesquelles il est plus simple de brancher un appareil auditif que de changer une pile relativement petite. 

Tous les appareils auditifs ne se ressemblent pas : que l'internaute se garde bien de penser que la coque externe de l'appareil auditif... fait l'appareil auditif ! La qualité d'un appareil auditif est liée : 

  • Aux composants électroniques embarqués et notamment le micro (qui capte les son) et le processeur (qui les traite). Les composants embarqués d'AZUR et d'ORISON sont européens. Vous trouverez des composants similaires sur des appareils auditifs bien plus onéreux. AZUR et ORISON bénéficient, par ailleurs, de la norme CE ; 
  • À la qualité du pré-réglage de l'appareil. L'amplification d'AZUR comme d'ORISON a été mise au point par des médecins ORL et des ingénieurs spécialisés. À cette fin, plus de 150 000 courbes audiométriques ont été initialement synthétisées en 7 programmes d'amplification distincts. Ces programmes ont ensuite été testés pendant plus d'un semestre afin qu'un seul soit sélectionné puis affiné au cours du semestre suivant et avant la mise en production. Depuis 2016, l'aide auditive ORISON a ainsi connu trois évolutions majeures de son amplification, lui permettant aujourd'hui de connaitre le succès qu'il connait. AZUR intègre la même courbe d'amplification qu'ORISON, massivement testée et approuvée par os utilisateurs depuis de nombreuses années. 

Concernant la coque externe de l'appareil auditif ORISON, elle est - comme toutes les coques externes des appareils auditifs, que ces derniers soient vendus à 10€ ou à plus de 2 000€ - produite à Hong Kong, en plastique biomédical. Il n'existe que 2 fabricants de coques d'appareils auditifs sur la région, c'est ce qui explique la similitude entre de nombreux appareils auditifs, alors même que leur prix de vente ou leurs caractéristiques techniques diffèrent largement. 

--

Pour aller plus loin : 

ORISON étant un appareil auditif intra auriculaire, il se positionne dans le conduit auditif. Ainsi, il ne vous gênera pas, que vous portiez les cheveux courts, des lunettes ou bien un masque anti-COVID.

AZUR étant un dispositif placé derrière l'oreille, il pourra vous gêner en fin de journée, avec la fatigue, le port de lunettes et le masque anti-COVID. Il faudra également y faire attention lorsque vous retirerez vos lunettes ou votre masque. Ces considérations relèvent d'un ressenti personnel de l'utilisateur.   

Le présent site internet assure les ventes en France et dans le monde. Les frais de port sont offerts. 

Pour la France métropolitaine, Nouméa, la Suisse et l'île Maurice : nous disposons de partenaires commerciaux sur place, consultez la liste ici

Pour la France, vous bénéficiez également de la possibilité d'une vente à domicile, grâce à notre partenariat avec l'enseigne L'Opticien qui Bouge : trouvez votre opticien de proximité ici

Pour l'Europe, tous nos produits sont également disponibles sur :

  • Amazon (France, Belgique, Luxembourg, Italie, Espagne, Allemagne, Autriche, Royaume-Uni) ; 
  • La Fnac (France, Belgique, Espagne, Portugal).

Pour toute information complémentaire, contactez-nous

L'appareil auditif ORISON est fourni avec un manuel d'utilisation et un guide d'entretien. Ces supports sont disponibles en :

  • Allemand, 
  • Anglais,
  • Espagnol, 
  • Français,
  • Italien,
  • Néerlandais,
  • Polonais. 

Un Guide Utilisateur complet est également disponible en ligne, qui vous donnera accès à une traduction dans votre langue.

Le manuel d'utilisation de l'appareil auditif AZUR n'est disponible - pour le moment - qu'en français. Notre Guide Utilisateur en ligne vous donnera accès à une traduction dans votre langue. 

Note :
Au 12 Avril 2022, la situation a été régularisée, il n'existe plus d'usage illégal de nos marques sur Amazon.

La mise en garde ci-dessous a été éditée au 21/03/2022. Nous la laissons visible sur notre site internet, à l'attention de celles et ceux qui auraient été victimes de vendeurs tiers non autorisés, sur Amazon et qui souhaiteraient savoir comment agir. 

--

Nous mettons en garde les internautes d'un usage illégal (d'octobre 2021 au 30 mars 2022) qui a été fait, de nos marques commerciales déposées, sur les places de marchés Amazon suivantes : 

  • AMAZON Italie, 
  • AMAZON Espagne, 
  • AMAZON Allemagne, 
  • AMAZON Pays-Bas. 

Si vous avez fait l'acquisition d'un produit SERINITI - ORISON sur l'une de ces places de marché, à ces dates, auprès d'un vendeur autre que SERINITI, à un tarif autre que celui que nous pratiquons, l'appareil auditif que vous avez reçu n'est pas ORISON. Nous vous encourageons à : 

  • Faire valoir votre Garantie A-Z directement auprès d'Amazon, afin d'être remboursé ;
  • Faire remonter votre constat auprès d'Amazon, photos à l'appui, directement depuis votre compte Amazon client ;
  • Nous faire parvenir un email en nous précisant le numéro de votre commande Amazon et accompagné de votre facture d'achat Amazon (nom du vendeur apparent en haut à droite), ainsi que des photos de l'appareil auditif reçu ; 
  • La plus grande vigilance quant à l'utilisation de cet appareil auditif qui, s'exonérant des normes de sécurité élémentaires (CE), pourrait causer des dommages à votre audition. 

Par ailleurs, nous vous encourageons également à procéder de la même manière si vous n'avez pas reçu votre commande Amazon (nous estimons à 20% le taux de commandes effectivement livrées, par ces vendeurs). 

Nous assurons notre clientèle que SERINITI agit au quotidien pour lutter contre la contrefaçon et l'utilisation illégale de ses marques, afin que cette situation cesse dans les meilleurs délais.