livraison offerte pour toute commande

L'oreille

L'oreille

L'oreille

Le pavillon, souvent confondu, à tort, avec l’oreille, véhicule une forte charge sensuelle ; siège, depuis les années 50, de points d’auriculothérapie traitant les organes malades sur une représentation de fœtus inversé (tête = lobe).

Le pavillon n’est, toutefois, qu’une tout

Prévenir les incidents ORL des bords de plage

À la veille des départs à la mer, il semble intéressant de rappeler les bons gestes pour anticiper et/ou soigner les douleurs ORL, dominées par : les otites (l'eau de mer ou de piscine stagnant dans le conduit auditif et ayant tendance à l'irriter), les épistaxis (saignement du nez fréquent en été, particulièrement chez l'enfant), les angines estivales (principalement liées au différentiel répété chaud - froid et la climatisation) et les rhinites Lire...

Vertiges et risques de chute chez les personnes âgées

Tout au long de la vie, le système de régulation de l’équilibre évolue, permettant à l'enfant d'apprendre peu à peu à se tenir debout tout seul, marcher, courir puis d'acquérir une maitrise totale de son corps dans un espace tridimensionnel. Cette faculté décroit chez les personnes du troisième âge, avec, parfois, une perte d’équilibre associée, entrainant un risque de chutes. Quels sont les mécanismes qui gèrent l'équilibre du corps et comment Lire...

Petit vademecum des affections de l’oreille

Ce petit glossaire Oto-Rhino recense les affections de l'oreille les plus importantes ou les plus gênantes. Elles ne sont pas, forcément, les plus fréquentes. Acouphènes, cérumen, cholestéatome, cristaux, neurinome de l'acoustique, otites, otorragie ou saignement de l'oreille, otospongiose, surdité, traumatisme sonore, vertige. Ce vademecum n’a pas la prétention de résumer l’essentiel de la pathologie de l’oreille, tant s’en faut. Mais il a Lire...

Le choléstéatome

Tumeur bénigne de type épidermique, se développant dans l’oreille moyenne, le choléstéatome est un épithélium prolifératif qui érode progressivement le tissu osseux sous-jacent par un mécanisme dans lequel s’associent lyse enzymatique et réaction inflammatoire déclenchée à son contact. Les signes cliniques révélateurs du choléstéatome sont, le plus souvent, une oreille qui coule et qui peut s’associer à une douleur (otalgie), une diminution de Lire...

Vertige, vous avez dit vertige ?

Le mot "vertige" est l'un des termes les plus galvaudés de la langue française. Une définition médicale mérite donc d’être rappelée. On définit par "vertige" une sensation erronée de déplacements des objets par rapport au sujet. Selon l’importance des symptômes, il peut être accompagné de nausées ou de vomissements. Ces vertiges peuvent survenir dans des situations bien spécifiques ou dans une position déclenchante de la tête, qui sont autant Lire...

L'otite sous toutes ses formes

L' otite est une inflammation de l'oreille. Ce mot, cependant, regroupe de nombreuses affections et, par ailleurs, tout mal d'oreille n'est pas forcément une otite ! Si, pour l’enfant enrhumé, fébrile et grognon, le diagnostic est souvent exact, une douleur d’oreille, a fortiori trainante chez l’adulte, est rarement une otite mais plus souvent une douleur projetée qui peut signer beaucoup d’autres affections. D’autant plus qu’une otite n’est Lire...

Méfaits du téléphone portable : mythe ou réalité ?

4 milliards de téléphones portables utilisés en 2008, soit 60% de la population mondiale équipée. En France, le nombre d’abonnements est égal, peu ou prou, à la population totale du pays. S'il est admis que l’usage intensif des téléphones portables crée un léger échauffement du pavillon de l’oreille, pouvons-nous dire que cet échauffement est responsable d’une augmentation des cancers de voisinage et notamment des cancers cérébraux? Lire...

Le cérumen dans tous ses états !

Sécrété par des glandes de la partie externe du conduit auditif, le cérumen est véhiculé par des micros cils vers l’extérieur, évacuant ainsi les saletés qui se déposent dans le conduit borgne de l’oreille. Joliment rebaptisé cire humaine par nos Français imaginatifs et parfois encore plus poétiquement par miel, Il en existe de toutes sortes, de toutes couleurs et de toutes quantités. Le cérumen peut prendre différentes odeurs, parfois Lire...

Otorragie : le saignement de l'oreille

L’otorragie, c’est l’extériorisation de sang par le conduit auditif. Son diagnostic est donc facile et la cause, en général, suspectée dès l’interrogatoire. Mettons d’emblée à part l’otorragie secondaire à un traumatisme de la base du crâne et en particulier du rocher, lors d’un accident de la voie publique par exemple, qui pose le grave problème, dans ce cas, d’une communication entre l’extérieur (qui nécessite en général une perforation tympan Lire...

L’oreille et sa fonction auditive

L'oreille perçoit des sons qui peuvent se situer entre 20 Hz et 18000 Hz. En deçà de ces chiffres on parle d'infrasons. Au delà, d'ultrasons. L'un comme l'autre sont inaudibles pour l'oreille humaine. Plus le sujet est jeune, mieux il percevra les sons aigus. On teste l'oreille humaine à l'aide d'un audiomètre pour les fréquences comprises entre 125 Hz et 8000 Hz. Lire...