livraison offerte pour toute commande

Pourquoi la prothèse auditive préréglée convient-elle aux presbyacousiques ?

La presbyacousie est la perte de l'audition liée au vieillissement naturel de l'oreille. Elle concerne plus de 5 millions de français et représente 95% des indications d'appareillage auditif des médecins ORL. Progressive, bilatérale (touche les deux oreilles) et symétrique, elle peut être compensée avec un appareillage auditif pré-réglé. Explications. Lire...

Marché suisse de la prothèse auditive : des prix parmi les plus hauts de l’occident !

En comparaison internationale, la Suisse enregistre le taux de perte auditive le plus faible - 7,7% de sa population - et l'un des taux d'appareillage les plus élevés (44%), alors même que les prix pratiqués par les audioprothésistes sont parmi les plus hauts de l'occident ! Quels faits justifient une telle pratique et comment les autorités compétentes luttent-elles contre cela ? Lire...

Indication d’appareillage auditif en fonction du type de surdité.

Certaines surdités sont appareillables, lesquelles ? Qu'est-on en droit d'attendre d'un appareil auditif ? Voilà deux questions essentielles que, bien souvent, le patient malentendant ignore. Pour une plus grande clarté, définissons ici les différents types de surdité - surdité de transmission, surdité de perception, surdités mixtes - et les solutions auditives possibles, pour les compenser. Lire...

Appareils auditifs : perspectives et avenir

Quelles perspectives d'avenir pour l'appareillage auditif ? Il est difficile, en parcourant les articles sur Internet, d’avoir un avis clair sur la question, car on y est davantage dans une approche marketing que dans une vulgarisation technologique. Cette absence de vulgarisation cache-t-elle une absence de réelle innovation ? C’est la question que l’on peut se poser. En outre, aucun article médical n’aborde réellement ce sujet, qui concerne Lire...

Le SNUS, façon efficace et sans risque d’arrêter de fumer ?

Le SNUS est un tabac oral, largement utilisé en Suède, pays qui recense 16% de fumeurs de tabac grillé - taux le plus bas d’Europe et 20% de "fumeurs" de SNUS, soit 36% de consommateurs de tabac tous confondus. On constate alors que le SNUS est nettement moins nocif que le tabac fumé, puisque le taux de cancers y est aussi le plus bas d’Europe. Pourquoi, alors, le SNUS est il interdit en France ? Lire...

Tabac et cigarette électronique : vérités et mensonges

En France, le tabac tue plus de 165 personnes par jour. Dans le monde, il tue 10 personnes par minute et, si les tendances se confirment, il en tuera 10 millions chaque année en 2030. Malgré une hausse conséquente du prix, parfois même malgré un cancer ORL avancé, de nombreux fumeurs n'arrivent pas à arrêter. Ces dernières années cependant, avec l'apparition de la vapoteuse, le nombre de Lire...

« Rhumes » d’hier et d’aujourd’hui

Avant le COVID-19, la planète a-t-elle connu un COVID-(18)89 ? L'humanité évolue depuis toujours avec les virus et un tiers des rhumes sont dus à un coronavirus. En analysant plus en détail la grippe russe de 1889-90, un article récent du VIDAL constate que, 130 ans plus tard, peu de choses ont changé dans la manière dont les sociétés modernes se comportent face à l'irruption d'une nouvelle maladie infectieuse. Un article qui permet Lire...

Police Nationale et risque professionnel de perte auditive

Une étude de 2009, réalisée par le service du Dr Lesage, souligne les risques professionnels de perte auditive concernant les policiers sur le terrain, dont les motards, qui sont les plus exposés. Ainsi, alors qu'une excellente acuité auditive est indispensable pour être recruté au sein de la Police Nationale, l'exercice de cette fonction expose les agents à un risque de perte auditive liée au bruit. Lire...

SRAS-CoV-2 et surdité : connaissances actuelles et conduite à tenir

Le SRAS-Cov2 pourrait entrainer une surdité perceptionnelle. On sait que le Covid-19 peut attaquer n’importe quel organe du corps avec des effets parfois dévastateurs (rares heureusement). Aux poumons, artères, cœur, rein, appareil digestif, système nerveux central et périphérique, des études récentes permettent d’ajouter l’audition, avec atteinte des cellules auditives ciliées qui Lire...

Facteurs intervenant dans la performance en apnée

De récentes études soulignent l'adaptation physiologique des apnéistes confirmés, adaptation résultant d'exercices spécifiques et entrainant des modifications sur les facteurs de la performance et de la durée de l'apnée, tels que : facteurs chimiques (baisse de la sensibilité au CO2), facteurs dynamiques (appropriation des spasmes et gestion de l'inconfort procuré), facteurs mécaniques Lire...

Pathologies ORL et aptitude à la plongée et à l’apnée

La sphère ORL est la première concernée en plongée et en apnée et certaines de ses affections peuvent faire l'objet d'une contre-indication à la pratique de ce loisir, le fameux certificat (CACI) n'étant alors pas délivré par le médecin. L'exposé passe en revue l'ensemble des affections ORL et des sites anatomiques et explique les raisons pour lesquelles la contre-indication peut être définitive ou Lire...

COVID-19 : les fumeurs mieux protégés ?

Compte tenu de l’actualité et de l’évolution de la crise sanitaire actuelle, il semble intéressant de faire un rappel des effets du tabac et de la nicotine sur l’organisme et de s’intéresser à ce qui ressort des premières études sur les patients hospitalisés pour des cas sérieux de COVID-19. Cet article, proposé par un médecin ORL et tabacologue, reprend ce que l’on sait actuellement de façon formelle ainsi que les hypothèses formulées à la suite Lire...

Les symptômes ORL du coronavirus. État des connaissances actuelles.

Le premier trimestre 2020 connait une crise sanitaire mondiale sans précédent et le confinement de 3 milliards d'individus. Le COVID19, particulièrement contagieux, en est la cause. Avec un recul de quelques semaines, cet article tente de proposer une liste non exhaustive des signes cliniques ORL - décrits et connus - du SRAS-Cov2 et de les distinguer de ceux qui relèvent d’une simple affection ORL. Lire...

Les oreillons

Les oreillons sont une maladie virale, qui entrainent une inflammation des glandes parotides. Les oreillons touchent les enfants jeunes, les adolescents voire les adultes non vaccinés ou dont l’immunité vaccinale s’est érodée avec le temps. Si son évolution est majoritairement favorable, certaines complications peuvent toutefois apparaitre, comme l'orchite, la méningite, la pancréatite, le risque d'avortement spontané chez la femme enceinte. Lire...

Considérations sur une perforation tympanique itérative d’une oreille en plongée

L'article reprend le cas d'un plongeur confirmé, MF2, venu en consultation courant 2017 pour une symptomatologie vertigineuse - qui va de la sensation vertigineuse au grand vertige rotatoire avec impossibilité de se lever - pouvant être accompagnée (mais de manière indépendante des vertiges décrits) par des perforations tympaniques Lire...

Ronflements et apnée du sommeil

Le ronflement, bruit provoqué par le relâchement des tissus, à l'inspiration, lorsque l'on dort dans certaines positions, peut être source de gêne pour le conjoint. Mais, plus que cela, le ronflement peut avoir des complications directes comme le Syndrome d'Apnée Obstructive du Sommeil ou SAOS. Les questions permettent de renseigner le diagnostic, pas toujours évident et deux examens complémentaires, la polygraphie ventilatoire ainsi que Lire...

Facteurs autres que l’agression sonore dans la genèse des surdités

La perte auditive peut ne pas être uniquement liée aux agressions sonores ou pressionnelles : d'autres facteurs peuvent entrer en jeu dans l'existence des troubles de l'audition. En effet, les problèmes auditifs peuvent être liés à une surdité congénitale, qu'elle soit d'origine génétique ou non, sévère ou progressive. De récentes études pointent également d'autres facteurs, comme le diabète et l'obésité. Lire...

Considérations sur 4 accidents de décompression ORL immérités, détectés avec retard

En plongée bouteille, les accidents de décompression immérités définissent des accidents qui surviennent sans que le plongeur n’ait réalisé la moindre erreur : vitesse normale de remontée, temps de paliers suffisants, condition physique satisfaisante. Les accidents de décompression surviennent à la remontée, lorsque la libération de bulles gazeuses freine ou bloque la Lire...

L'organe de l'audition, marqueur sexuel

Une récente étude souligne que la cochlée, organe de l'audition, serait différente chez l'homme et la femme, dès la naissance. Cette découverte permettrait d'identifier le sexe des ossements découverts lors de fouilles archéologiques, identification jusqu'à présent peu fiable car reposant sur l'analyse des ossements, qui se détériorent rapidement. Cette découverte expliquerait également pourquoi la femme perçoit mieux les fréquences aiguës Lire...

Une étude américaine bouscule les idées reçues dans l'appareillage auditif

Face au faible taux d'appareillage auditif des américains, un essai clinique a été réalisé en 2012 avec l'objectif de définir le meilleur système de prestation entre la vente libre (appareil préréglé) et la vente traditionnelle. L'essai a cherché à comprendre, pour une technologie d'appareil auditif maintenue constante, si la prestation de suivi - qui justifie la pratique de prix hauts - et le prix influaient sur la satisfaction de l'utilisateur Lire...

Prévenir les incidents ORL des bords de plage

À la veille des départs à la mer, il semble intéressant de rappeler les bons gestes pour anticiper et/ou soigner les douleurs ORL, dominées par : les otites (l'eau de mer ou de piscine stagnant dans le conduit auditif et ayant tendance à l'irriter), les épistaxis (saignement du nez fréquent en été, particulièrement chez l'enfant), les angines estivales (principalement liées au différentiel répété chaud - froid et la climatisation) et les rhinites Lire...

L’apport des cures thermales en ORL

Depuis l'Antiquité, les cures sont utilisées pour soulager le corps et la douleur. Particulièrement recommandées en dermatologie, pour l'assainissement du système respiratoire, dans le cadre des affections rhumatologiques, neurologiques et psycho somatiques, elles sont également utiles pour les maladies cardio-vasculaires, la phlébologie et les affections ORL chroniques et/ou infectieuses, pour lesquelles le traitement médical ou le geste chir- Lire...

Plongée et tabac : une surprenante conclusion !

Cette étude, réalisée en 2006, avait pour but de rechercher s’il existait davantage d’accidents de plongée chez le fumeur que chez le non-fumeur et, en particulier, d’accidents immérités. Puis, dans l’affirmative, juger de la rapidité et de la qualité de récupération dans les deux cas. L'étude a été faite sur 98 plongeurs dont 28 % étaient fumeurs, pourcentage superposable à la moyenne Lire...

Les épistaxis chez le plongeur

L'épistaxis est une extériorisation spontanée de sang par le nez. Le plongeur peut être confronté à deux épistaxis : l'épistaxis simple et le barotraumatisme sinusien. Si la première reste banale, le second est beaucoup plus sérieux et survient préférentiellement à la remontée, s'accompagnant d'une douleur très intense, vite syncopale, qui augmente au fur et à mesure que le plongeur remonte. Le barotraumatisme sinusien impose une visite ORL Lire...

Les otopathies dysbariques en plongée

Trois grands conflits dysbariques de l’oreille peuvent être rencontrés en plongée : les otites barotraumatiques, le vertige alterno-barique et la fistule périlymphatique. Si cette dernière reste rare et parfois difficile à affirmer malgré les explorations fonctionnelles pratiquées, les otites barotraumatiques et le vertige alterno-barique sont communs et de nombreux plongeurs ont eu l'occasion d'en faire l'expérience. Lire...

Une brève histoire de l'ostéogenèse imparfaite

L’ostéogénèse imparfaite, « osteogenesis imperfecta », encore appelée « maladie des os de verre » ou « maladie de Lobstein », est une maladie congénitale, causée par une mutation autosomique dominante hétérozygote dans 95% des cas. La maladie de Lobstein ne touche environ qu’une personne sur 10 000 à 20 000. Plusieurs symptômes lui sont associés : problèmes auditifs, ostéoporose, fractures spontanées, dysmorphie faciale, coloration des Lire...

Le cerveau auditif : étroite corrélation entre audition et cognition

La perte auditive augmente la concentration requise pour entendre, ce qui "fatigue" le cerveau et réduit attention et ressources cognitives disponibles pour les autres tâches. L'isolation sociale est peut être un autre mécanisme soulignant le lien entre perte auditive et altérations cérébrales. Les difficultés de communication entraînées par une perte auditive peuvent favoriser l'isolement, aujourd'hui considéré comme un facteur de risque pour le Lire...

Vertiges et risques de chute chez les personnes âgées

Tout au long de la vie, le système de régulation de l’équilibre évolue, permettant à l'enfant d'apprendre peu à peu à se tenir debout tout seul, marcher, courir puis d'acquérir une maitrise totale de son corps dans un espace tridimensionnel. Cette faculté décroit chez les personnes du troisième âge, avec, parfois, une perte d’équilibre associée, entrainant un risque de chutes. Quels sont les mécanismes qui gèrent l'équilibre du corps et comment Lire...

Petit vademecum des affections de l’oreille

Ce petit glossaire Oto-Rhino recense les affections de l'oreille les plus importantes ou les plus gênantes. Elles ne sont pas, forcément, les plus fréquentes. Acouphènes, cérumen, cholestéatome, cristaux, neurinome de l'acoustique, otites, otorragie ou saignement de l'oreille, otospongiose, surdité, traumatisme sonore, vertige. Ce vademecum n’a pas la prétention de résumer l’essentiel de la pathologie de l’oreille, tant s’en faut. Mais il a Lire...

L’aide auditive… une histoire ancienne !

Depuis toujours, l'homme malentendant place intuitivement sa main derrière son pavillon d'oreille pour gagner quelques décibels lorsqu'ils viennent à manquer. Ce geste spontané montre combien l'oreille, par sa forme de cornet, est un formidable amplificateur anatomique. Très vite, du geste élémentaire au coquillage, l'homme s'aperçoit qu’un appareil en forme de cône permet de mieux entendre, en l’introduisant dans le conduit auditif. Pourtant, Lire...

Maladies hypoxémiques et pratique de l’apnée

Certaines affections médicales, comme la bronchopneumopathie chronique obstructive, l’asthme, les antécédents de pneumothorax, les cardiopathies congénitales, l’insuffisance cardiaque et les troubles du rythme sévère, s'accompagnent d’une diminution spontanée de la pression partielle d'oxygène dans le sang et sont donc susceptibles d’aggraver l’hypoxie « normale » chez l'apnéiste. Lire...

Audition, capacités cognitives et musicothérapie

Les sons qui nous parviennent ne sont pas simplement décodés par l’organe sensoriel et intégrés par le cortex auditif : ils stimulent d’autres aires cérébrales et sont reliés à de nombreuses autres fonctions intégratives. Depuis l’Antiquité, la musique est connue pour ses effets thérapeutiques et cathartiques. Dès 2006, la fondation Music & Memory fait renouer les personnes âgées atteintes de démence ou d’Alzheimer avec la musique Lire...

Audition prénatale : état des connaissances actuelles

Le développement du système auditif s’effectue très progressivement, durant le dernier trimestre de la grossesse. Des recherches récentes montrent que le fœtus in utero entend des sons à partir d’un certain âge. Ce sont les sons émis par la mère qui vont activer le système auditif fœtal au cours de son développement. Les voix externes, notamment graves, sont étouffées dans les cas normaux et ne sont donc pas, ou peu, perçus par le fœtus. Lire...

Appareillage auditif : vouloir comprendre

Il y a environ 6 millions de malentendants en France et seulement un quart d'entre eux portent un appareil. La gêne auditive est pourtant précoce (vers la soixantaine) et généralement admise. Pourtant, l’âge moyen d’appareillage est de 71 ans. Si l’on exclue les jeunes malentendants, pour qui le port d’un appareil auditif est malheureusement une obligation, les presbyacousiques sont nécessairement exigeants car ils peuvent se passer Lire...

Peut-on prévenir la perte de l'audition ?

Peut-on prévenir la perte auditive ? La réponse semble connue d’avance et pourtant… L’homme nait avec un faible contingent de cellules ciliées (cellules qui permettent d’entendre) : 15 000 environ. Lorsque ces cellules sont endommagées, elles ne sont pas remplacées. Or, ce sont elles et elles seules qui assurent la transduction mécano électrique c’est-à-dire la transformation de la vibration sonore en message nerveux que le cerveau va Lire...

De l’intérêt des Doc’s Proplug en apnée

Cités par Umberto Pelizzari dans son ouvrage « Apnée, de l’initiation à la performance », les Docs Proplug ventilés (pourvus d'une valve de Scott), sont des bouchons anatomiques crées initialement pour les besoins des plongeurs et des surfeurs. Bien connus de ces derniers, ces protections d'oreille, de fabrication américaine, peuvent être ventilés (plongeurs, surfeurs) ou non ventilés (fermés). Les Doc’s Proplug fermés sont parfois conseillés Lire...

Le choléstéatome

Tumeur bénigne de type épidermique, se développant dans l’oreille moyenne, le choléstéatome est un épithélium prolifératif qui érode progressivement le tissu osseux sous-jacent par un mécanisme dans lequel s’associent lyse enzymatique et réaction inflammatoire déclenchée à son contact. Les signes cliniques révélateurs du choléstéatome sont, le plus souvent, une oreille qui coule et qui peut s’associer à une douleur (otalgie), une diminution de Lire...

Consensus pour l'équilibrage de la trompe en apnée ?

La trompe d’Eustache est un canal faisant communiquer la caisse du tympan avec la partie postérieure des fosses nasales. Elle assure l’équilibre pressionnel entre le monde extérieur et le monde de l’oreille moyenne. En milieu terrestre, la trompe d’Eustache s’ouvre spontanément à chaque déglutition, assurant à tout instant cet équilibre pressionnel, garant d’une bonne écoute. Sous l'eau, son ouverture nécessite l'utilisation de différentes Lire...

Épistaxis

Étymologie tirée du Grec, l’épistaxis c’est l’extériorisation de sang en provenance du nez. Dans la grande majorité des cas, il s’agira d’un enfant qui saigne fréquemment du nez (un ou deux côtés) et qui revient régulièrement à la consultation. L’examen retrouve sur la tâche vasculaire (paroi tout antérieure de la cloison nasale), de petits vaisseaux apparents, dessinant une véritable arborescence. Ces vaisseaux sont fragilisés et saignent à Lire...

Vertige, vous avez dit vertige ?

Le mot "vertige" est l'un des termes les plus galvaudés de la langue française. Une définition médicale mérite donc d’être rappelée. On définit par "vertige" une sensation erronée de déplacements des objets par rapport au sujet. Selon l’importance des symptômes, il peut être accompagné de nausées ou de vomissements. Ces vertiges peuvent survenir dans des situations bien spécifiques ou dans une position déclenchante de la tête, qui sont autant Lire...

L'otite sous toutes ses formes

L' otite est une inflammation de l'oreille. Ce mot, cependant, regroupe de nombreuses affections et, par ailleurs, tout mal d'oreille n'est pas forcément une otite ! Si, pour l’enfant enrhumé, fébrile et grognon, le diagnostic est souvent exact, une douleur d’oreille, a fortiori trainante chez l’adulte, est rarement une otite mais plus souvent une douleur projetée qui peut signer beaucoup d’autres affections. D’autant plus qu’une otite n’est Lire...

Audioprothèse : intra-conduit VS contour d'oreille - que choisir ?

Il existe deux grandes familles d’aides auditives : les contours d’oreille et les intra-auriculaires. Au vu des demandes sans cesse renouvelées des patients qui souhaitent, le plus souvent, un appareil auditif "le plus discret possible", il nous semblait nécessaire d’évoquer ce qui est proposé actuellement et, surtout, ce que l’on peut, attendre objectivement, lorsqu'il s'agit de discrétion, de performances, de tolérance et de solidité. Lire...

Trompe d'Eustache : fonction et importance chez l'apnéiste

La trompe d’Eustache est un conduit faisant communiquer la caisse du tympan avec le rhinopharynx (c’est à dire la partie postérieure des fosses nasales). Elle est sollicitée chez les plongeurs et particulièrement chez les apnéistes, lors d'une descente, pour équilibrer la pression dans les oreilles. Son évolution anatomique explique, chez l'enfant, la complication en otites des affections rhinopharyngées et, chez le plongeur adulte, les difficult Lire...

Méfaits du téléphone portable : mythe ou réalité ?

4 milliards de téléphones portables utilisés en 2008, soit 60% de la population mondiale équipée. En France, le nombre d’abonnements est égal, peu ou prou, à la population totale du pays. S'il est admis que l’usage intensif des téléphones portables crée un léger échauffement du pavillon de l’oreille, pouvons-nous dire que cet échauffement est responsable d’une augmentation des cancers de voisinage et notamment des cancers cérébraux? Lire...

Plongeurs, gare à votre 6000Hz !

Cet article met en évidence les résultats d’une étude, réalisée par un médecin fédéral, menée sur 32 plongeurs d'un club de région parisienne. L'étude éclaire sur la perte auditive touchant principalement la fréquence 6000Hz, particulièrement chez les apnéistes et cela dans un laps de temps relativement court. En effet, l'atteinte touche 87% des plongeurs en scaphandre autonome et 95% des apnéistes purs et plongeurs bouteille alors que, dans le Lire...

Audiométrie : principe de mesure et applications pratiques

L’audiométrie, c’est l’examen pratiqué, habituellement chez le médecin ORL, pour mesurer l’audition. On distingue l’audiométrie tonale - qui doit être aérienne et osseuse et l’audiométrie vocale qui consiste à lire une liste de mots que le patient doit répéter. Nous ne considérerons ici que l’audiométrie tonale. L’audiométrie tonale permet de mesurer l’audition d’un sujet en envoyant des sons dans Lire...

La prothèse auditive ... simplement

Qu’est-ce qu’une prothèse auditive ? A quoi sert un appareil auditif ? Qu’est-on en droit d’en attendre ? Pourquoi de telles différences de prix entres les appareils auditifs et est-ce justifié ? Autant de questions qu’il est utile de se poser avant l’achat de ces appareils. Mais, si les différentes marques inondent les espaces médiatiques de leur publicité, les explications techniques et les performances objectives des uns et des autres Lire...

Le cérumen dans tous ses états !

Sécrété par des glandes de la partie externe du conduit auditif, le cérumen est véhiculé par des micros cils vers l’extérieur, évacuant ainsi les saletés qui se déposent dans le conduit borgne de l’oreille. Joliment rebaptisé cire humaine par nos Français imaginatifs et parfois encore plus poétiquement par miel, Il en existe de toutes sortes, de toutes couleurs et de toutes quantités. Le cérumen peut prendre différentes odeurs, parfois Lire...

Deux pathologies peu connues

L’une s’adresse aux plongeurs, l’autre aux apnéistes : il s’agit de l’œdème d’immersion et du squeeze pulmonaire. Si le premier peut être très grave et mortel, le deuxième semble l’être beaucoup moins. Il y a quelques années, on pensait que ces pathologies étaient rares (1% des cas). On sait maintenant que ce sont des accidents récidivants (12% environ) et potentiellement graves. La moyenne d’âge de l’œdème d’immersion est de 47 ans et reste plu Lire...

Les acouphènes : qu'est-ce que c'est ?

Les acouphènes, qu’est ce que c’est ? « Des bruits. Ni ma voix, ni mon rire, mais des sons insupportables, parasites, bourdonnements, crissements, bruits de cascades, d'éboulements, de moteurs. » Extrait de Acouphènes. Géraldine Maillet. Céline, qui était aussi médecin, l’écrira autrement dans Voyage au bout de la nuit : "comme des sifflets de vapeur dans chaque oreille… Il s’en occupait toute la journée et toute la nuit… Il avait tous les bru Lire...

Nuisances sonores et risques auditifs

Nous vivons dans un monde qui agresse quotidiennement l’organe de l’audition. Or, notre oreille nous accompagne une vie entière et les cellules sensorielles, au nombre de quelques milliers, ne repoussent pas, une fois détruites. La pollution sonore est partout : agressions urbaines, par le bruit des travaux publics, nuisance sonore individuelle, nuisance sonore de groupe, pétards, feux d’artifice, tirs, sports en salle, réfectoires, piscines Lire...

L'oreille du plongeur

Pour la clarté de l’exposé, nous parlerons des incidents ou accidents qui touchent respectivement l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. Cette distinction est schématique : un incident survenant sur l’oreille externe peut toucher conjointement l’oreille moyenne et il n’est pas rare que cette dernière soit associée à un accident survenant sur l’oreille interne. L’oreille externe : Nous en avons vu les limites. Deux affections Lire...

Otorragie : le saignement de l'oreille

L’otorragie, c’est l’extériorisation de sang par le conduit auditif. Son diagnostic est donc facile et la cause, en général, suspectée dès l’interrogatoire. Mettons d’emblée à part l’otorragie secondaire à un traumatisme de la base du crâne et en particulier du rocher, lors d’un accident de la voie publique par exemple, qui pose le grave problème, dans ce cas, d’une communication entre l’extérieur (qui nécessite en général une perforation tympan Lire...

Blast de l'oreille et oreille du plongeur

Le "blast" est un dérivé du mot anglais signifiant "explosion". En français, il constitue l'ensemble des lésions organiques provoquées par l'onde de choc d'une explosion (effet de souffle et déflagration sonore). On a tous présents à l'esprit des films de guerre où la déflagration d’une bombe rend totalement sourd un soldat qui, en outre, saigne des oreilles. Ou bien encore le parachutiste américain suspendu plusieurs heures au clocher de Sainte- Lire...

La Presbyacousie : qu'est ce que c'est ?

La presbyacousie résulte du vieillissement naturel de l'oreille. Elle touche donc tout le monde à partir d'un certain âge et les facteurs génétiques et environnementaux peuvent aggraver ou hâter son importance. 8 cas sur 10 des baisses auditives sont dus au vieillissement de l'oreille. L'homme est plus précocement touché que la femme mais l'âge moyen d'atteinte se situe entre 50 et 70 ans pour 75% d'entre eux. Lire...

Neurinome de l'acoustique et téléphone

Le neurinome de l’acoustique est une tumeur nerveuse bénigne développée aux dépens des cellules de la gaine de Schwann, qui enrobe le nerf auditif, en particulier sa branche vestibulaire, ce qui lui fait préférer le terme exact de schwannome vestibulaire. Rare, voire très rare il y a quelques décennies puisqu'un ORL était censé en diagnostiquer 3 à 5 au cours d'une carrière, on en découvre beaucoup plus de nos jours (jusqu’à plusieurs dizaines au Lire...

L’oreille et sa fonction auditive

L'oreille perçoit des sons qui peuvent se situer entre 20 Hz et 18000 Hz. En deçà de ces chiffres on parle d'infrasons. Au delà, d'ultrasons. L'un comme l'autre sont inaudibles pour l'oreille humaine. Plus le sujet est jeune, mieux il percevra les sons aigus. On teste l'oreille humaine à l'aide d'un audiomètre pour les fréquences comprises entre 125 Hz et 8000 Hz. Lire...