L'organe de l'audition, marqueur sexuel

L'organe de l'audition, marqueur sexuel

Un tout récent communiqué de presse du CNRS jette un pavé dans la mare à la suite de recherches effectuées conjointement entre une équipe Franco Sud-Africaine et interdisciplinaire de scientifiques du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) de l’UT3 Paul Sabatier (Université de Toulouse) et de l’Université Clermont Auvergne, ainsi que de Johannesburg et Pretoria. 

Les résultats de l’étude concordent pour toutes ces équipes.

La cochlée, cet organe de l’audition en forme de limaçon où se situent les cellules ciliées qui, stimulées par le liquide dans lequel elles baignent (endolymphe), excitent les fibres nerveuses du nerf auditifserait différente selon le sexe, et ce, dès la naissance.

C’est grâce à l’usage de micro scanners et à la reconstruction en 3D des coupes de cochlée que l’on a pu constater ces différences fondamentales. Ainsi, si la forme de la cochlée est orientée de la même manière pour les cochlées mâles et femelles, les différences géométriques sont nettes avec un aspect plus pincé des extrémités de la première spire et de la deuxième spire, chez l’homme, quel que soit l’âge.

Formes moyennes féminine (à gauche) et masculine (à droite) de la spirale cochléaire sur lesquelles la torsion est codée sur une échelle en couleurs. Alors que les 2 formes sont orientées de la même manière, les différences géométriques sont ici bien visibles. 
© C. Samir, A. Fradi, et J. Braga



Quelles applications peut-on tirer de ces éléments ?

Tout d’abord et de façon anecdotique, il apparaissait logique que les études sud-africaines recherchent également, dans la forme de la cochlée, une différence en fonction de l’origine ethnique. Cette différence s’avéra non systématique alors que l’on sait que les crânes humains, en fonction de leur forme, peuvent être classés en type mongoloïde, négroïde et caucasien.

Par contre, quelle que soit la provenance des cochlées, toutes montraient une différence significative en fonction du sexe.
Le nombre de cochlées étudiées en France était de 32 pour les femmes et 22 pour les hommes. 
En Afrique du Sud, les chiffres étaient de 18 femmes pour 22 hommes. 
La méthode mise au point par les chercheurs donne un taux d’exactitude entre 0,91 et 0,93, ce qui est excellent.

L’identification d’un squelette et notamment son sexe, peut se faire de différentes manières : 
• Par l’ADN, si l’os est analysable et donc si le squelette n’est pas trop ancien ;
• Par l’étude de son bassin, plus large chez la femme, avec les mêmes restrictions (car le bassin se détruit vite).

Lorsque le squelette est plus ancien et, notamment, lors des fouilles archéologiques, les deux précédentes identifications s’avèrent généralement impossible. Le sexe, à ce jour n’était donc pas identifiable.
En effet, la recherche d’ADN est très difficile lorsqu’il ne reste que des débris d’os. 
Il en est de même pour le bassin, souvent détruit chez la femme et de taille similaire, de surcroît, pour les deux sexes, avant l’adolescence.

Mais la cochlée, en revanche, est un os très dur et l’un de ceux les plus fréquemment retrouvé lors des fouilles archéologiques.
Il est donc désormais possible, grâce à ce travail franco-sud africain, d’attribuer un sexe à un grand nombre de squelettes conservés dans les muséums.

En outre, cette forme de cochlée spécifique aux hommes et aux femmes expliquerait que la femme perçoive mieux les fréquences aigües que l’homme. Peut-être cela expliquerait-il aussi une moindre atteinte avec les années dans le sexe féminin sur ces fréquences aigües.

À ce jour, aucune explication scientifique n’est avancée pour expliquer ces différences anatomiques.



Sources :

CNRS
• Dans le creux de l'oreille : la forme de la cochlée est un marqueur sexuel
- Communiqué de presse, 5 Août 2019.

J. Braga and al. 
• Cochlear shape reveals that the human organ of hearing is sex-typed from birth.
- Nature, Scientific reports 9, article number 10889 (Juillet 2019)





______________________________________________________________________________________________________________________________________



Découvrez l'appareil auditif intra-auriculaire Orison.
Invisible, prêt à entendre, conçu avec des spécialistes de l'audition, destiné à toutes les gênes auditives légères à modérées.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

Prénom :
Email : (non publié)
Commentaire :
Code de sécurité

Le mot de l'ORL

Meilleures ventes