Nuisances sonores et risques auditifs

Nuisances sonores et risques auditifs

Les risques sonores modernes et leur banalisation

 

Nous vivons dans un monde qui agresse quotidiennement l’organe de l’audition. Or, notre oreille nous accompagne une vie entière et les cellules sensorielles, au nombre de quelques milliers, ne repoussent pas, une fois détruites.

 

La pollution sonore est partout :

• Agressions urbaines (klaxons, motos), agressions par le bruit des travaux publics (marteau piqueur) qui peuvent, à tout moment, constituer une agression brutale et surprise pour l’organe de Corti ;

• Nuisance sonore individuelle
, tels que les baladeurs, MP3 ou toute musique écoutée trop fort ou  trop longtemps à une intensité moindre, qui devient alors nuisible pour l’oreille ;

• Nuisance sonore de groupe
(concerts, discothèque, soirées), où l’intensité sonore n’est pas  limitée, si elle est privée ou s’il s’agit de concerts, ce qui rend l’agression beaucoup plus dangereuse ;

• Pétards, feux d’artifice, tirs, etc.

• Sports en salle, réfectoires, piscines fermées, etc.


Notre monde n’est  que bruit. Un bruit devenu partie prenante de la vie et, de ce fait, banalisé. Or, les cellules sensorielles, dont les cils sont mis en mouvement par les vibrations sonores et qui transforment le mouvement des cils en signal nerveux – lui-même traduit par le cerveau en son – sont très vite altérées par ces agressions incessantes (voir l’article sur l’oreille et sa fonction auditive).

Des acouphènes ou une hypersensibilité aux bruits d’intensité normale (hyperacousie douloureuse) constituent des signes d’appel auquel il faut prêter attention, mais, parfois, ils constituent déjà des signes d’atteinte auditive, confirmés par un audiogramme pratiqué par le médecin spécialiste.

 

Chaque cellule répond à une fréquence donnée.

Les plus proches de la base de la cochlée (organe de l’audition en forme de coquille d’escargot, dont le diamètre décroit sur deux tours et demi de spire), jouxtent  la fenêtre ovale de l’oreille moyenne et répondent préférentiellement aux aigus.

Les plus proches du sommet répondent aux fréquences graves. Plus distantes anatomiquement de la fenêtre ovale, elles seront moins agressées sur le plan sonore. Voilà pourquoi les sons forts lèsent prioritairement les fréquences aigües.

De plus, là comme ailleurs, l’oreille, selon les individus, a une susceptibilité propre.

L’écoute répétée de musique à un niveau sonore supérieur à 85dB conduit au vieillissement prématuré de l’oreille interne.

Le seuil de danger, lui, apparait pour des intensités de l’ordre de 90dB.

Le seuil de douleur à 120 dB.

La limite sonore autorisée dans les discothèques est de 105 dB.

Mais qu’est-ce que cela veut dire ? Aura -t-on la même agression sonore devant une enceinte acoustique ou dans la salle, à distance de ces mêmes enceintes ?

Bien évidemment non !

 

Que doit-on faire pour éviter ces traumatismes sonores ?

La précaution doit être précoce dans la vie et permanente. Ce qui veut dire qu’il faut s’habituer à l’idée de garder dans sa poche (comme son Smartphone), des embouts auditifs que l’on mettrait à la moindre agression sonore imprévisible (dans la rue par exemple) et même mieux avant que pendant, lorsque que l’on se promène ou que l’on circule en milieu qu’il peut être convenu d’appeler « hostile »

Cela n’exonère  en rien l’individu de prendre personnellement les précautions d’usage pour les sons délibérément écoutés (baladeur, discothèque etc.)

Enfin, nous soulignons également que des études récentes conseilleraient d’augmenter l’apport d’aliments riches en vitamine A et vitamine E pour leurs vertus antioxydantes.

Pour la Vitamine A : la carotte bien sûr mais, plus globalement : oseille, épinards, pissenlits , abricot sec et toutes sortes de foies (poissons ou animaux terrestres). Liste non exhaustive.

Pour la vitamine E : l’abricot sec là encore et plus globalement beaucoup d’huiles et de fruits secs.





__________________________________________________________________________________________________________________________________________________



Découvrez l'appareillage auditif intra auriculaire nouvelle génération Orison.
Appareillage oreille droite, oreille gauche ou stéréo.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

Prénom :
Email : (non publié)
Commentaire :
Code de sécurité

Le mot de l'ORL

Meilleures ventes