Peut-on prévenir la perte de l'audition ?

Peut-on prévenir la perte auditive ? La réponse semble connue d’avance et pourtant… L’homme nait avec un faible contingent de cellules ciliées (cellules qui permettent d’entendre) : 15 000 environ. Lorsque ces cellules sont endommagées, elles ne sont pas remplacées. Or, ce sont elles et elles seules qui assurent la transduction mécano électrique c’est-à-dire la transformation de la vibration sonore en message nerveux que le cerveau va Lire...

De l’intérêt des Doc’s Proplug en apnée

Cités par Umberto Pelizzari dans son ouvrage « Apnée, de l’initiation à la performance », les Docs Proplug ventilés (pourvus d'une valve de Scott), sont des bouchons anatomiques crées initialement pour les besoins des plongeurs et des surfeurs. Bien connus de ces derniers, ces protections d'oreille, de fabrication américaine, peuvent être ventilés (plongeurs, surfeurs) ou non ventilés (fermés). Les Doc’s Proplug fermés sont parfois conseillés Lire...

Le choléstéatome

Tumeur bénigne de type épidermique, se développant dans l’oreille moyenne, le choléstéatome est un épithélium prolifératif qui érode progressivement le tissu osseux sous-jacent par un mécanisme dans lequel s’associent lyse enzymatique et réaction inflammatoire déclenchée à son contact. Les signes cliniques révélateurs du choléstéatome sont, le plus souvent, une oreille qui coule et qui peut s’associer à une douleur (otalgie), une diminution de Lire...

Consensus pour l'équilibrage de la trompe en apnée ?

La trompe d’Eustache est un canal faisant communiquer la caisse du tympan avec la partie postérieure des fosses nasales. Elle assure l’équilibre pressionnel entre le monde extérieur et le monde de l’oreille moyenne. En milieu terrestre, la trompe d’Eustache s’ouvre spontanément à chaque déglutition, assurant à tout instant cet équilibre pressionnel, garant d’une bonne écoute. Sous l'eau, son ouverture nécessite l'utilisation de différentes Lire...

Épistaxis

Étymologie tirée du Grec, l’épistaxis c’est l’extériorisation de sang en provenance du nez. Dans la grande majorité des cas, il s’agira d’un enfant qui saigne fréquemment du nez (un ou deux côtés) et qui revient régulièrement à la consultation. L’examen retrouve sur la tâche vasculaire (paroi tout antérieure de la cloison nasale), de petits vaisseaux apparents, dessinant une véritable arborescence. Ces vaisseaux sont fragilisés et saignent à Lire...
Showing 1 to 5 of 23 (1 Pages)

Le mot de l'ORL

Meilleures ventes